Choses que l´on a retenu de chaque pays
 
MEXIQUE :- Les voitures coccinelles font encore fureur;- Les paysages sont tres montagneux et verdoyant dans le Sud (plutôt le Nord qui est sec et aride);- Les gens sont tres avenants : ils t´indiquent ton chemin avant même que tu leur ais demande (a croire qu´ils sont devins);- La différence de classe sociale est tres marquée (surtout pour l´accès aux études et au travail);- Ils ne connaissent que le chili comme sauce;- Toute leur nourriture est a base de mais;- Ils sont de petite taille (Myr est plus grande que quasiment tous les mecs!);- Métiers n´existant plus en France encore présents ici (pompistes, cireurs de chaussures, personnes te mettant tes courses dans les sacs...);- Ils ne savent pas faire les cocktails mises a part les piña colada;- Ils ne connaissent pas les arrêts de bus. Ils t´arrêtent et te prennent ou tu veux;- Ils ne connaissent pas non plus les gouttières;- La majorité de la population est en surpoids;- Se sont de gros consommateurs de Coca Cola;- Les habitations sont construites de manière désordonnée et beaucoup ont encore des fondations en fer dépassant du toit;- Ils sont très croyants et il y a énormément d´églises;- Leur jambon est vraiment mauvais!!- Les publicités sont peintes directement sur les murs;- Les boulangeries regorgent de pâtisseries américaines qui ont l´air appétissantes mais qui n´ont aucun gout;- Ils ont des feuilletons pouraves style les feux de l´amour ou plus belle la vie version mexicaine;- Les pubs a la télé sont encore plus longues qu´en France;- Il n´y a pas de restos étrangers mis a part quelques asiatiques;- La cote des Caraïbes est tres américanisée;- Chaque ville dégage une atmosphère différente;- Il y a beaucoup d´animaux de partout (parcs, sites archéologiques...);- Actuellement la culture Maya est encore tres présente dans la région du Yucatan;- Tous les mexicains ont une physionomie typique (yeux et cheveux noirs); tu distingues juste ceux qui ont des origines Mayas ou autre;- On sent que depuis la grippe H1N1, l´hygiène est tres présente aussi bien dans les restos que dans la rue (solution hydro-alcoolique de partout en libre service).- Quasiment aucun mexicain ne parlent anglais!- Ils ne sont pas tres festifs même le week-end;- Ils ne se déguisent pas pour halloween et ne font pas de grosse fête comme on aurait pu le croire;- Certains sites archéologiques ne sont pas très bien entretenus (mégots sur le sol, détritus, bouteilles plastiques...). BRESIL :- Destination pas tres routarde du fait de l'immensité du pays et de la monnaie plutôt forte;- Le mythe du corps parfait est réel avec quasiment tous les brésiliens qui sont body buldés (du moins a Rio et Ilha Grande);- Le mythe du bikini et des filles en string l'est aussi, mais se sont loin d'être toutes des bombasses;- Ce sont des gros producteurs de fruits exotiques;- Il y a beaucoup de vendeurs de jus avec des fruits frais qu'ils pressent devant toi sur commande;- Ils sont vraiment débridés et n'hésitent pas a se trimballer en micro short ou en pantalons super moulant laissant voir le string par transparence;- Ils ne parlent que portugais ce qui rend la communication un peu compliquée;- Ils sont très généreux et partagent tout même avec des inconnus;- Les chauffeurs de bus sont de grands malades et roulent comme des cingles;- L'ambiance et la ferveur lors des matchs de foot sont incomparables;- Leurs origines sont diverses. On passe donc moins pour des touristes car ils n'ont pas de physionomie typique mises a part les fesses bombées pour les femmes;- Les bus sont équipés de TV mais ils ne les utilisent pas;- Les conducteurs de bus s'arrêtent très souvent même quand les trajets sont courts;- La faune et la flore en milieu naturel sont bien préservés;- A Rio mieux vaut circuler en bus qu'en métro car il n'est pas bien entretenu et beaucoup de stations sont fermées;- Les mannequins dans les magasins sont représentatifs de la population féminine, a savoir qu'ils ont les fesses bombées. ARGENTINE :- Les Argentins sont chiants ; - Ils sont très pénibles avec la monnaie et t’en demande sans arrêt des que tu achètes un truc alors qu’ils en ont. Par contre quand c’est toi qui en a besoin, il n’y a personne pour t’en donner ; - Ils ne sont pas très commerçants car ils préfèrent ne pas te vendre quelque chose plutôt que de faire de la monnaie ; - Il est quasiment impossible de négocier le prix des hôtels ; - Il faut avoir de la monnaie pour payer le bus car ce sont des distributeurs automatiques ;- Les bus possèdent tous des TV mais ils ne te mettent jamais de film a part très tard dans la nuit ; - Les bus mettent toujours plus de temps que prévu par rapport a la durée annoncée ; - Dans les hôtels tout se passe bien sauf quand tu as un problème et que si ca ne va pas dans leur sens, ils deviennent de très mauvaise foi ; - Les Argentins vivent la nuit : ils mangent très tard a partir de 22h, et ne sortent dans les bars qu’a partir de minuit ; - Le weekend après-midi et les jours fériés, les rues sont désertes, même à Buenos Aires, car ils restent chez eux à faire la sieste et a regarder la TV ; -Tout comme en France les magasins et les grandes surfaces sont fermés le dimanche ; - Il y a pas mal de vols dans les auberges de jeunesse ; - Les villes sont très similaires à l’Europe dans le centre du pays ; - Le bus est plutôt cher mais avec parfois des plateaux repas servis comme dans les avions ; - Les Argentins veulent que tu les payes quand ils chargent et déchargent ton sac dans les bus alors qu’ils sont payés pour ca et qu’ils te les balancent n’importe comment ; - La cuisine est très européenne et se démarque uniquement par la viande qui est un vrai régal et qui ne coute vraiment pas chère ; - Ils font également des vins délicieux à des prix très abordables ; - La charcuterie aussi est très bonne ; - Les fruits et légumes sont par contre très chers et sont donc quasiment inexistant dans leur alimentation journalière ; - Ils ne consomment non pas des jus de fruits mais du Tang ; - Ils sont très friands de dulce del leche et quasiment tous leurs gâteaux en contiennent ; - Ils n’ont pas énormément de produits artisanaux et il est très difficile de trouver des souvenirs ; - Dans le centre, il n’y a quasiment rien à voir niveau paysage (pampa, sierra), avec des terrains plats a perte de vue sans même aucune habitation humaine ; - Le pays est 5 fois plus grand que la France et comporte 40 millions d´habitants. Pourtant la densité de la population est de 14Hab/km², soit 8 fois moins quand France ; - La majorité de la population est regroupée dans les grandes villes du pays : Buenos Aires, Cordoba, Mendoza, Salta, Jujuy, etc… ; - Le Tango est la danse populaire mais on ne peut en voir quasiment qu’a Buenos Aires, même si on n’en trouve pas a tous les coins de rues comme on l’imagine ; - La boisson nationale est le maté qu’ils agrémentent de différentes façons, dont la plus courante est le Tang ! - Les boissons et autres liquides comme les yaourts sont vendus dans des sacs plastiques ; - Les paysages sont sublimes dans le nord du pays avec des montagnes multicolores ; - Il y a beaucoup de vieilles Chevrolets en circulation ; - Les Argentins sont bruyants et parlent très fort ; - A Puerto Iguazu il y a des sortes de fourmis volantes qui en te piquant forment des boules de sang et provoquent des gonflements important.  BOLIVIE :- Pays le plus pauvre d’Amérique du Sud ; - Vie traditionnelle encore très présente dans tout le pays avec notamment les femmes habillées typiquement avec leur robe, leur chapeau melon et leurs tresses ; - Beaucoup de routes ne sont pas goudronnées et ne sont que des chemins de terre ; - Les distributeurs automatiques existent uniquement dans les grandes villes. Pour les autres, il faut se rendre dans une banque et retirer au guichet avec son passeport et sa CB. (Attention : le Crédit Agricole ne permet pas ce genre de transaction) ; - Les Boliviens sont très sympathiques et souriants, surtout les mamies qui n’arrêtent pas de rire ; - Les bus datent de la reliquat et ils vendent des billets même quand ils n’ont plus de places assises ; - La spécialité culinaire du pays est le poulet-frite (pollo broaster con papas fritas y arroz) ; - Le marché  est le poumon de chaque ville ou on trouve fruits, légumes et viande en abondance et a des prix dérisoires ; - Il existe de multi stands un peu partout ou on peut déguster des jus de fruits fraichement mixés ou des salades de fruits faites a la minute pour a peine 0,5€ ; - La société de consommation n’a pas encore percé dans ce pays, les grandes surfaces n’ont donc pas le monopole. Il y a ainsi pleins de petites boutiques et échoppes ou l’on peut trouver tout ce que l’on souhaite ; - Pleins de métiers n’existant plus en France ou presque sont toujours d’actualité ici comme les cordonniers, les cireurs de chaussures (qui d’ailleurs ressemblent a des gangsters avec leur cagoule), les pompistes … ; - Il revient moins cher de manger aux restaurants ou dans les petites échoppes plutôt que de faire des courses et de se préparer a manger nous même ; - Les prix ne sont jamais fixes et varient en fonction des journées et de la tête du client ; - Dans certaines grandes villes comme Sucre ou La Paz, il faut payer une taxe supplémentaire a la gare routière pour accéder au bus (entre 2 et 4 Bs) ; - Le pays possède des paysages grandioses avec de multiples vallons, montagnes et d’immenses plateaux ; - On peut trouver a travers tout le pays des dizaines de volcans qui ne sont plus en activité ; - Chose particulièrement étonnante, tu peux être au milieu de nul part et tu peux quand même trouver une maison ou une petite mamie seule au fin fond de la cambrousse en te demandant comment elles sont arrivées la ; - Il est possible de visiter le Salar d’Uyuni qui est le plus grand désert de sel du monde avec ses 2000 km² ; - L’internet n’est pas très développé dans tout le pays, et quasiment aucun hôtel ne possède de ligne. A contrario, ils sont tous équipés du câble ; - Le bus reste toujours le moyen de transport le plus développé ; - La vie ne coute rien et on peut vivre pour moins de 11€/jour/pers ; - Les bus ne sont pas équipés de toilettes ce qui nous oblige a aller pisser dans la cambrousse quand le chauffeur décide de s’arrêter ; - La plupart des minibus sont importés de Chine ; - Les boliviens balancent des trucs des toits comme de l’eau ou du goudron sans regarder s’il y a quelqu’un en dessous. Tu t’en prends donc plein la tronche si tu te retrouves a passer dessous a ce moment la ; - Dans les rues, il n’y a quasiment pas de poubelles ; - Il est très difficile d’échanger des bouquins car tous les hôtels qui possèdent des guides n’autorisent que le visionnage et ne veulent pas les changer contre un autre ; - Ils adorent négocier. D’ailleurs ca se voit a leur petit sourire malicieux quand ils t’annoncent un prix et que tu essayes de le faire baisser.

Pérou : - L’essence coute extrêmement chère (au moins 2,5€ le litre) ; - Dans beaucoup de villes les taxis ont le monopole. Ainsi dans certaines, il n’y a pas ou peu de minibus et de collectivos ; - Il y a très peu de viande de bœuf et de poissons en vente dans les grandes surfaces car la chaine de froid n’est pas très développée, et la principale viande du pays est le poulet ; - Les chauffeurs de taxi sont protégés par un grillage, sans doute a cause du nombre important d’agressions qu’il doit y avoir ; - Les péruviens conduisent comme des malades et ils passent leur temps à klaxonner sans raison particulière, si bien que lorsque c’est nécessaire, personne ne fait attention pourquoi ; - Ils sont très portés sur la mode vestimentaire et sur leur aspect physique mais ne font pourtant pas attention à leur corpulence. Ainsi, beaucoup de Péruviens sont en surpoids ;  - Les prix des hôtels ne varient pas beaucoup en fonction des villes. Ainsi une chambre matrimoniale coute généralement 40 Soles. Attention car les prix semblent augmenter dans le Nord du pays a partir de Lima ; - Il faut éviter de prendre les compagnies de bus les moins chères, surtout pour les longs trajets, car le personnel est surexploité, et il y a donc beaucoup d’accidents car ils s’endorment au volant. Ils picolent aussi pas mal pour se tenir éveillés ; - Le prix des chambres varie en fonction de l’étage : plus c’est haut, moins c’est cher ; - Il est possible de manger des menus comprenant une soupe, un plat et un petit dessert ou une boisson pour 4 a 6 Soles ; - Les paysages côtiers sont très désertiques avec des dunes et des montagnes de sable à perte de vue ;  - Les excursions coutent chères pour le pays et il est assez difficile d’en faire par soit même sans passer par une agence ; - Les bus ne sont jamais a l’heure et démarrent au moins ¼ d’heure après ; - La vie traditionnelle avec les vêtements typiques a complètement disparu, mise a part pour les fêtes et le carnaval ; - Toutes les villes possèdent de somptueuses églises et cathédrales ; - On peut vivre pour environ 12€/j/pers ; - Pour le carnaval et la Chandler, ils organisent de grands défilés costumés en fanfare dans toute la ville, notamment a Puno ; - Comme les mexicains, ils sont tous de petite taille ; - Ils ne sont pas pudiques et les femmes allaitent leur bébé devant tout le monde en pleine rue sans gêne ; - Ils n’ont visiblement pas fixé de normes de pollution ; - La plupart des bâtiments sont sécurisés par des zones antisismiques car toute la région de Nazca ainsi que le Chili sont situés au niveau de 2 plaques tectoniques. Ils subissent donc des tremblements de terre réguliers d’où le fait que certains de leurs monuments soient en piteux état ; - Bien que toute une partie du pays soit en bord de mer, ils n’ont pas beaucoup de produits marins a part un peu de poisson ; - Une des spécialités du pays est les ceviches qui sont du poisson cru mariné dans du citron et de la coriandre fraiche entre autres ; - L’alcool national est le Pisco préparé a partir du raisin, et le soda favori est l’Inca Cola qui ressemble a de la pisse de chat ayant le gout du malabar ; - Il existe différentes catégories de coiffeurs dont le plus basique ne propose ni shampoing, ni brushing, et te coupe les cheveux a sec ; - Comme les Boliviens, les Péruviens sont un peu mollassons ; - Beaucoup de restaurants ne sont pas ouverts le soir et ferment a 17 ou 18h ; - Quasiment toutes les femmes portent des talons aiguilles, même pour faire les courses ; - Dans toutes les villes il y a pleins de Casino, a croire que les Péruviens aiment le jeu ; - Tous les jours il y a des queues interminables a la banque ; - Les visites des cathédrales et des musées comprennent souvent un guide gratuit ; - Ils ont tous la lambada comme sonnerie de téléphone, qui finit par te rentrer dans la tête ; - A chaque fois qu’ils montent et qu’ils descendent d’un collectivo, ils ne se réunissent pas au même endroit et font donc arrêter le bus tous les 5m ; - Les Péruviens sont toujours très pressés de descendre du bus et se pressent dans l’allée alors que le bus n’est pas encore arrivé. Ils te demandent même de les laisser passer, comme si toi tu n’allais pas aussi descendre ; - Dans quasiment toutes les villes il y a des tchouctchoucs mobiles qui sont des motos équipées de petites cabines pour transporter des passagers ; - Certains collectivos doivent payer une sorte de taxe a des mecs mais ils ne prennent pas le temps de s’arrêter et jettent la monnaie par les fenêtres ; - Les péruviens ont un accent assez particulier et ils n’articulent pas trop ce qui complique un peu les choses pour les comprendre. D’ailleurs ils ont aussi du mal a nous comprendre bien qu’ils font genre que si quand tu leur parles ; - Dans les minibus ils sont super pressés et n’arrêtent pas de crier pour que tu te dépêches de monter ou de descendre. Ils passent aussi leur temps à se faire des queues de poisson pour récupérer les clients avant les autres ; - Les Péruviens raffolent de la gelée ; - Ils vendent beaucoup d’œufs de cailles un peu partout dans les rues ; - On retrouve au Pérou pleins de petits jobs inattendus, comme des personnes te proposant de te peser dans la rue ou d’autres qui peuvent te taper a la machine a écrire tout et n’importe quoi… ; - La frontière avec l’océan n’est pas du tout exploitée comme un atout touristique et il n’y a presque pas de plages, sans doute a cause de la froideur de l’eau ; - Hormis le Machu Picchu, la majorité des sites archéologiques se trouve dans le Nord du pays, mais il ne reste pas beaucoup de vestiges car presque toutes les ruines ont été dévastées par les tremblements de terre ; - Quasiment toutes les villes s’organisent autour de la plaza de armas. Cette place constitue donc le lieu idéal pour se rendre si on n’a pas d’hôtels ou de restaurants en tête, car pas mal se trouvent a proximité.  CHILI : - Cout de la vie plutôt élevé ; - Les chiliens parlent encore plus vite que les péruviens et n’articulent pas beaucoup, a tel point que parfois on n’a pas l’impression qu’ils parlent espagnol car on ne comprend rien a ce qu’ils racontent ; - Il est parfois dur de négocier dans certains hôtels ; -Les excursions proposées par les tours operateurs sont hors de prix et il vaut mieux se débrouiller par soi-même ; -Il semblerait que le prix des billets de bus soit fixé en fonction du nombre d’heure du trajet. Ainsi pour 5h c’est 5000 pesos, 18h 18000 pesos, etc… ; - La monnaie ressemble à l’ancien franc ou à la lire italienne et tu te retrouves donc avec des sommes astronomiques qui ne valent au final pas grand chose. En effet 1€ = 700 pesos et les billets ressemblent a des billets de monopolis ; - Comme en Argentine, il n’y a rien en dehors des villes ; - Les jeunes sont très fashions et font beaucoup de skate ; - Contrairement au Pérou, les villes ne sont pas organisées autour de la plaza de armas ; - Si tu loupes ton bus, ils acceptent de te changer ton billet pour le prochain bus ; - Les visites avec ou sans tours operateurs sont chers ; - Il n’y a pas vraiment d’objets artisanaux propres au pays ; - Les chiliens sont très a cheval sur le contrôle de la drogue. Il y a donc beaucoup de fouille dans les bus ou ils te font sortir tous les sacs du bus et des soutes ; - Ils contrôlent également le transport des fruits et légumes d’une région a l’autre ; - Dans les bus, ils te demandent 15 fois de justifier ton titre de transport.   

NOUVELLE-ZELANDE :

- Les paysages sont sublimes et vallonnés sur les 2 iles ; - On peut voir beaucoup d’animaux écrasés sur les routes ; - Les fast-foods sont omniprésents dans chaque ville, même dans les petites ; - La majorité des habitants vit a Auckland et ses environs ; - Les gens sont très gentils et tranquilles ; - Les Néo-Zélandais ont la zen attitude ; - Tous les lieux sont très bien entretenus et tondus à ras (pelouses, jardins, parcs pour enfants…) ;  - De partout il ya des toilettes publiques propres et gratuites ; - Les 2 iles du pays sont situées sur 2 failles d’où la présence de plusieurs volcans (dont un utilisé pour la montagne du Mordor dans Le Seigneur des Anneaux) ; - L’essence et la nourriture sont moitiés moins chers qu’en France ; - Les NZ ne font pas dans la demi-mesure et sont soit des fous du footing, soit des obeses ; - La population Maori est très présente dans le pays et quasiment toutes les villes ont des noms indigènes ; - Beaucoup de NZ marchent pieds nus ; - Il n’y a pas beaucoup d’autoroutes mais de grandes nationales longilignes ; - Les campings sont ultras-clean et tout équipés. Pour une tente les prix varient entre 12 et 18$ et entre 75 et 90$ pour les camping-cars de 5-6 personnes ; - Ils ont une mode vestimentaire assez particulière ; - Ils ne vivent pas tard et mangent vers 18h. Du coup les magasins ferment a environ 17h et des 16h il n’y a plus grand monde dehors ; - Ils ne semblent pas très festifs et même le weekend les bars ferment a 22h ; - Beaucoup de NZ ont des tatouages ; - Les jeunes ont une dégaine assez bizarre et ils se trimballent avec des sacs en peluche, même les mecs ; - Les NZ sont des grands producteurs de vin ; - La capitale n’est pas Auckland comme on pourrait le croire mais Wellington ; - Certaines maisons voisines n’ont pas de barrière qui sépare leur jardin ; - Généralement les maisons ne possèdent qu’un seul étage et sont faites avec des grosses planches de bois. De plus elles ne sont pas construites mais achetées telle quelle ; - Ils font l’effort de parler lentement et avec des mots simples pour qu’on puisse les comprendre ; - L’ile Sud est très rurale ; - Ils n’ont pas de volets aux fenêtres de leur maison mais de gros rideaux épais ; - Quasiment tous les chevaux dans les champs sont recouverts d’une petite couverture ; - Comme en Angleterre la conduite est à gauche ; - Il est plutôt facile de faire du stop ; - Il y a un peu partout des panneaux indiquant les risques de feux de foret chaque jour ; - Les NZ sont très serviables et honnêtes ; - La végétation est subtropicale ; - Ils font beaucoup d’élevage de biche ; - Ils produisent des kiwis jaunes supers bons ; - Ils ont des boutons ON/OFF pour les prises ; - Ils se trimballent tous en short et en mini jupe alors qu’il caille dehors ; - Dans les restos ou ils ne proposent pas de vin sur leur carte, tu peux amener ta bouteille ! ; - Les douches sont faites pour les nains avec des pommeaux beaucoup trop bas pour que tu puisses être debout sans avoir à plier les jambes alors que les NZ sont plutôt de grande taille ;- Les directions sont plutôt bien indiquées mais les panneaux sont souvent mal orientés ; - Dans les grandes villes tous les parkings sont payants et c’est difficile de comprendre quand ca l’ai ou pas ; - 60% des terres sont pour l’agriculture et l’élevage ; - Il reste environ 13% de maoris ;

 

 NOUVELLE-CALEDONIE :

-Bien que ce soit a plus de 20 000 kms de la France, on y retrouve les mêmes comportements typiques tels que les tags, les insultes, les bagarres a la sortie de l’école, et toute la connerie Française ;

 

- Les locaux n’ont quasiment pas d’impôts à payer mais du coup il y a une taxe de 40% sur les produits importés et jusqu’a 60% sur les produits locaux. Ainsi les produits alimentaires sont 3 à 5 fois plus chers. Seuls les fruits de mer restent a des prix raisonnables ;

 

- Il y a une grande majorité Kanak (environ 43%), qui vivent encore pour beaucoup en tribus. Les colons sont de l’ordre de 34% et les autres (Indonésiens, Asiatiques…) constituent le reste de la population ;

 

- Il y a encore pas mal de tensions entre les Kanaks et les Colons ainsi que ceux qui viennent de la métropole (les Métros) ;

 

- Les Kanaks ont leur propre dialecte et ont un accent très marqué ressemblant a celui des Africains ;

 

- La monnaie locale n’est pas l’Euro mais le Franc Pacifique (F CFP) ;

 

- Les prix sont certes plus élevés mais les salaires le sont également pour la plupart. Cependant le smic n’est qu’a 1200€ ;

 

- Malgré la chaleur ambiante toute l’année, les gens ne sont pas débridés et aucun ne se trimballe en mini-jupe ou torse nu dans les rues ;

 

- Ce n’est pas la Poste qu’ils ont mais l’OPT ;

 

- Nouméa constitue une ville a part et il faut voir le reste du pays qui n’a rien à voir avec la capitale pour ce faire une réelle idée de ce qu’est la Nouvelle-Calédonie ;

 

- Ils n’articulent pas et parlent très vite, surtout les Kanaks et les locaux asiatiques ;

 

- La population Kanak et les Calédoniens en général ont une grande consommation d’alcool. D’ailleurs le weekend, la vente d’alcool est interdite dans tout le pays ;

 

- Tout l’archipel est entouré par l’un des plus grands récifs de coraux du monde ;

 

-Leur animal emblématique est un oiseau en voie d’extinction car il ne survit pas a la sélection naturelle du fait qu’il a perdu sa capacité à voler et qu’il ne pond qu’un œuf par an ;

 

- Le climat est tropical et les températures annuelles ne descendent pas en dessous de 20 degrés ;

 

- La N-Calédonie possède une faune et une flore très variées et constitue de ce fait un territoire très protégé ;

 

- Un des plats typiques des Kanaks est le Bougna qui n’est fait que lors de grandes occasions dans les tribus. Il est préparé a la marmite ou au feu de bois, dans des feuilles de bananiers ;

- Quand tu veux être accueilli dans une tribu, la coutume veut que tu offres au chef un bout de tissu, du tabac et des allumettes ;

 

- Il y a de grandes différence de classe sociale, surtout entre les Kanaks et les Colons ;

 

- Ils font porter aux bébés des colliers d’ambre censés apaiser les douleurs dentaire ;

 

- Toutes les professions médicales (médecins, dentistes…), ainsi que les avocats ont un quota limite et ils ne peuvent pas ouvrir de cabinets sans attendre qu’un confrère prenne sa retraite ou s’en aille ;

 

- Le prix du tabac est excessivement élevé mais la consommation ne diminue pas pour autant.

AUSTRALIE :

-Il y a eu beaucoup d’incendies depuis un siècle, encore visibles dans tout le pays ;

 

- Les pharmacies ressemblent plus à des boutiques souvenirs qu’autre chose ! ;

 

- Il est possible de voir des kangourous et des koalas sauvages dans tout le pays, ainsi que des wombats ou toute sorte d’animaux ;

 

- Ce n’est pas des pigeons qu’ils ont, mais des perruches blanches et de sublimes perroquets multicolores ;

 

- La capitale est Cambera et non pas Sydney ou Melbourne comme on pourrait le croire ;

 

- Les Australiens conduisent aussi mal que les français. Ainsi ils roulent plutôt vite et se sentent toujours obligés de dépasser même si les autres roulent a la vitesse maximale autorisée. Il faut donc faire attention aux accidents fréquents ;

 

- En cas d’accidents, ils ne remplissent pas de constats et ce sont les assurances qui se débrouillent entre elles ;

 

- Quasiment toutes leurs routes sont équipées de pleins de petites bandes luminescentes les faisant ressembler a des pistes d’atterrissage ce qui est tres pratique durant la nuit ;

 

- Le mythe des surfeurs australiens est réel et il y en a des dizaines qui cherchent de la vague même en hiver ;

 

- Les habitants de Melbourne sont de grands sportifs et des fous du jogging ;

- Les parcs nationaux occupent une grande surface du pays ;

 

- Les campings ne sont pas excessivement bien entretenus et ne sont pas aussi top que ceux de NZ ;

 

- Les prix des campings varient entre 20 et 40$ pour un van de 2 personnes, et entre 60 et 150$ voire plus pour les chambres d’hôtel ;

 

- L’eau potable est plutôt dégueux ;

 

- Les produits alimentaires coutent assez chers surtout quand ce n’est pas la saison, mais il existe des Aldi dans le NSW qui sont comme les Lidll ou les prix sont plus raisonnables ;

 

- Il est possible de manger de la viande de kangourous ;

 

- Ils n’ont vraiment pas un choix de cartes postales intéressant et varié ;

 

- Ils roulent tous avec leurs feux allumés, même en pleine journée ;

 

- Le sport national n’est pas le rugby a 15 mais le footy qui est une sorte de rugby a 18 ;

 

- L’Australie possède une des plus grandes inflations sur le prix du tabac ce qui a nettement fait chuter la consommation ;

 

- La majorité des Australiens roulent en 4x4 ou en pick-up ;

 

- Tous leurs parcs en ville et dans les parcs nationaux sont équipés de BBQ électriques pour éviter les BBQ sauvages et ainsi les incendies accidentels ;

 

- Ils brulent volontairement des zones forestières pour éviter les départs de feux de foret fréquents ;

 

- Ce sont de grands adeptes du camping traditionnel ;

 

- Les vans équipés comme le notre ne sont pas autant répandu qu’en NZ et constituent une sorte d’attraction ;

 

- Dans la région South Australia notamment, ils ont de gros problèmes d’eau ;

 

- Tous les écoliers doivent porter un uniforme a carreaux décliné dans toutes les formes et les couleurs toutes plus horribles les unes que les autres, surtout les longues robes de nones. Les primaires ont le droit aux tenues des maçons du cœur (tout en bleu luisant) ;

 

- Les sports pratiqués a l’école sont le boomerang, le hockey sur gazon et une sorte de basquet bizarre ;

 

- Ils font beaucoup plus de sorties scolaires qu’en France ;

 

- L’architecture des grosses villes mêle vieux immeubles et modernisme avec brio  entre les buildings ultra designs et les bâtiments publiques qui sortent de l’ordinaire.

 

- Leurs toilettes sont toutes équipées de boites pour récupérer les seringues usagées ;

INDONESIE : 

 

- Il n’y a pas de séparation entre les villes et elles s’enchainent le long de la route ;

- Pleins de petites boutiques vendent de l’essence dans des petites bouteilles de verre ;

- Le coup de la vie a augmenté depuis quelques années, surtout pour les touristes, mais la qualité et le reste des services ne suivent pas ;

- Les Indonésiens sont de gros fumeurs, notamment les hommes car pour les femmes ca reste encore tabou et elles ne fument pas en public ;

- Il s’agit du pays le plus pollué qu’on ait fait jusqu'à présent ;

- L’Indonésie étant un archipel d’iles volcaniques, elles sont toutes assez montagneuses ;

- Quand on monte en altitude, il y a beaucoup d’humidité et de brouillard ;

- Mis a part les grands complexes hôteliers, les petits hôtels sont difficiles a trouver car ils sont peu ou pas indiqués et certains sont réservés aux locaux ;

- Les plages de Bali sont composées de sable noir au Nord et de sable blanc au Sud ;

- Il est difficile de faire les visites par soi même sans tours opérateurs mais ils sont très mal organisés ;

- Ce ne sont pas de grands producteurs de thé ;

-Ils zigzaguent un peu dans tous les sens quand ils conduisent mais leur vitesse reste plus que modérée. Ainsi on met 2h pour faire 20 km ;

- Les Indonésiens sont durs en négociation ;

- Ils s’adressent plutôt aux hommes pour négocier ;

- Chaque matin à Bali ils préparent des offrandes composées de fleurs qu’ils déposent de partout au sol. Il faut donc faire attention ou l’on marche ;

- Il y a quelques années, ils on t tous acheté des voitures a crédit et se baladent ainsi tous en bagnoles et scooters. Ils ont donc fait couler les transports locaux (bus, bémos…) et il est quasiment impossible de se déplacer autrement qu’en taxis qui affichent des prix excessifs pour rembourser leur crédit ;

-Les Indonésiens n’ont pas les mêmes us et coutumes selon l’ile sur laquelle ils vivent. Ainsi, sur Java ils parlent Javanais, sont a majorité musulmans et sont plus stricts quant a la tenue vestimentaire des femmes, etc, etc…, tandis qu’a Bali, ils sont bouddhistes, parlent le Balinais et sont plus extravertis ;

- Ils n’ont pas de job spécifique et chacun te propose toutes sortes de services (transport, hébergement, activités…) ;

- Visiblement en aout ce n’est pas la saison des fruits ;

- Il faut éviter les restaurants touristiques qui affichent souvent des prix élevés pour de minuscules rations contrairement aux bouibouis, même si les portions restent minces ;

- L’architecture des temples et les représentations des dieux varient en fonction des pays d’Asie ;

- Ils commencent tôt leurs journées et se lèvent a 5h du mat avec le soleil ;

- A Bali, il y a beaucoup de chiens errants ;

- Peu d’hotels proposent de chambres pour 3 personnes et le prix est quasiment tout le temps fixe, peu importe qu’il y ait une ou 2 personnes ;

. Comme dans les pays anglo-saxons, ils conduisent a gauche ;

- Tous les Indonésiens ont accès a l’instruction même si ce n’est que pour quelques temps ;

- Il n’est pas d’usage de se servir de la main gauche car elle est réservée pour l’hygiène intime. Ils sont donc intrigués lorsqu’ils voient un gaucher ;

-  Ils ne sont au final pas très instruits mais ils aiment te prendre pour un con ;

-  Ils exercent des prix différents selon que tu sois un touriste, un Javanais ou un Balinais ;

-  Ils sont plutôt langue de bois lorsqu’il s’agit d’argent et ils ne te disent pas facilement les vrais prix ;

- Le port du sarum est obligatoire pour la visite des temples ;

- Tous les cyclomoteurs portent un casque sans exception ;

- Quand ils rechargent les distributeurs de billets, ca ne les dérange pas de le faire au milieu des clients.

 

 

 

 

Commentaires