A la découverte de la ville coloniale de Malacca

Malacca, Malaisie le 09/12/2010

 

On passa la journée dans les transports pour nous rendre à Malacca.

En effet, on prit d’abord le train jusqu'à Gemas, puis un bus jusqu'à Tampin, un 2e pour la gare centrale de Malacca et un petit dernier pour aller jusqu’au quartier de Chinatown ou sont regroupés un grand nombre d’hôtels.

 

La place principale était bondée car nous étions un samedi, et Myr dut attendre plus de 2h au milieu de la foule de touristes qui ne cessait d’affluer, le temps que Ju nous trouve un hôtel.

Ce fut laborieux car ils étaient tous complets et chers à comparer de ce qu’on a eu jusqu'à présent.

On s’installa pour une nuit dans un hôtel chinois, et après y avoir laissé quelques vertèbres tellement que le matelas était inconfortable, on opta pour un autre le lendemain ou des chambres s’étaient libérées.

 

On passa donc 10 jours à Malacca que l’on consacra à visiter la ville, à flâner dans les boutiques et le marché nocturne le week-end et sur internet.

On peut penser que ca fait long, mais on avait pas mal de choses à faire entre nos mails, le blog, et le cahier d’écriture, et on préféra espacer les visites pour être sur d’avoir du beau temps car le ciel est très changeant au cours de la journée, et surtout pour ne pas mourir a cause de la chaleur pesante.

 

Et puis nous n’étions pas pressé, et Malacca est très appréciable pour une ville touristique.

En effet, cette ancienne colonie Portugaise et Hollandaise offre un super tableau pittoresque des traditions multiculturelles de la Malaisie.

On visita notamment une reconstitution d’un navire Portugais ayant coulé au large alors qu’il faisait voile vers l’Europe chargé de trésors Malais, le Bukit China qui est le plus grand cimetière chinois du monde hors de Chine couvrant plus de 25 ha, de multiples temples chinois sublimes, le fort St Jean bâtit par les Hollandais sur les bases d’une ancienne chapelle Portugaise et la fontaine de Town Square construite en mémoire de la reine Victoria.

On déambula dans les attrayantes rues de Chinatown et Little India ou on fit nos petites emplettes et Ju offrit à Myr pour son anniversaire une magnifique tunique indienne.

Les dernières visites que l’on fit furent l’église St Paul et une ballade le long des quais le dernier soir sur les coups de minuit !

 

Bien sur, on se fit également plaisir au niveau gastronomique avec des teh ais (thé tarik glacé) a profusion, canais et plats indiens succulents.

On est d’ailleurs devenu ami avec le gérant de notre resto attitré qui était fort sympathique.

 

Cette ville aux multiples facettes nous aura donc comblé du début à la fin et restera une des étapes clés de Malaisie.

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Malaisie